pt_brfren
Compagnie Dos à Deux

Compagnie Dos à Deux

  • Cris

    “Não é para ser fácil. O próprio nome evidencia : Gritos. Serve de alerta. Mas são os olhos que escutam a agonia, não os ouvidos. Em forma de três poemas gestuais, somos travestidos e levados dentro de outras peles, assim como os intérpretes em seus bonecos. A partir desta fusão, as fronteiras são apagadas. Não existe mais eu, nem você, nem eles. A empatia reina, mesmo com estranhamento. Vemos como este é o nosso mundo e esta é nossa realidade. Não tem como virar o rosto, nem fechar os olhos. Os gritos precisam ser vistos e sentidos. Cada poema gestual é um grito diferente. Descrevê-los seria uma forma de diminuí-los, o que não seria justo com uma obra tão profunda.” Thiago David http://Incitarte

    Incitarte.com.br - 4 décembre 2016

    → suite : Incitarte.com.br, Botequim Cultural, O GLOBO, Ambrosia...

  • Dos à deux, 2e acte

    « Nouveau duo qui fonctionne à merveille. Deux clochards à la Godot dans un paysage nocturne. Un arbre mort, un banc aux fonctions diverses, une corde, des éclairages, de la musique, des querelles, des bagarres pour un bout de pain ou un coin de parapluie, de l’amitié, de la tendresse, du rêve, de l’humour aussi, du désespoir. » Alain Pécoult – La Provence

    La Provence - 19 novembre 2013

    → suite : Le Figaro, Tournée Costa Rica, La NACION - COSTA RICA, Théâtral magazine, City local news...

  • Frères de sang

    … é pura poesia do gesto. Como se a harmonia do movimento servisse a harmonia familial e à preservação da felicidade. A magia dos espetáculos do « Dos à Deux » opera mais uma vez. Claude Kraif – Larevueduspectacle.com

    La revue du spectacle - 16 octobre 2013

    → suite : Théâtredublog, LES ECHOS, La revue du spectacle, Webthea, Radio France Bleue Vaucluse...

  • Absence

    « (…) Noir et lumineux d’intelligence, "Absence", sans un mot, avec distanciation par les gestes précis du clown évoluant dans un univers fantasmagorique qui porte à rire, plonge aussi le spectateur dans ce qu’il peut y avoir de plus effroyable dans l’humain, sans le pousser pour autant au désespoir puisque la barbarie est sublimée par le conte. (…) Avec " Absence" la catharsis opère un effet "libératoire" sur le spectateur. Cet effet cathartique est à l’œuvre dans tous les spectacles de la compagnie " Dos à deux ", dans le sens où le burlesque crée de la distance avec le tragique, selon les techniques d’un art subtil servi par des artistes orfèvres en la matière. Un théâtre qui rend plus libre, plus joyeux, comme réconcilié avec soi-même, avec notre humanité consciente de ses failles. http://www.mille-et-une-vagues.org/ocr/spip.php?article1376

    www.mille-et-une-vagues.org - 4 mars 2013

    → suite : www.parisicilaculture.fr, Folha de São Paulo, BRAVO !, www.theatrotheque.com...

  • Fragments du désir

    http://revistastravaganza.com.br/in... Editor : Edgar Olimpio de Souza

    Revista stravaganza - 27 juillet 2011

    → suite : Le Dauphiné Libéré, Jornal do comercio, Article la Montagne - F.Faurie, La Provence, Critique - La Terrasse...

  • Saudade-terres d’eau

    "Une création qui embrasse la totalité des êtres et des choses et qui en même temps nous touche au plus intime de notre humanité. Une pure merveille dont on sort comme en état de "grâce" !"

    La Marseillaise - F.Pastergue - 25 juillet 2005

    → suite : Le dauphiné Vaucluse, Le midi libre, L’Humanité, O Globo, L’Humanité hebdo...

  • Aux Pieds de la Lettre

    « Aux Pieds de la Lettre, est une des ces œuvres dont de nombreuses scènes semblent conduire vers la transcendance (...)Sa singularité majeure réside dans la façon dont chaque acteur agit face au corps de l’autre. Leurs corps, dans le spectacle, deviennent des objets qui peuvent se transformer à tout moment par le contact du partenaire. Les deux interprètes semblent se relayer pour commander l’action. A partir du geste, du toucher ou du mouvement de l’un, la position, le geste ou le mouvement de l’autre se transforme, faisant apparaître un nouveau sens, souvent comique et toujours poétique. »

    Jornal O ESTADO DE MINAS - Belo Horizonte - Marcello Castilho Avellar - 22 août 2002

    → suite : Zurban, La Montagne - Fabienne Faurie, Journal de St Quentin en Yvelines, La Terrasse, Jornal O TEMPO...

  • Dos à Deux (création originale)

    Between plastical and theatre proposition, Dos à Deux brings bach a different perception of living show.

    Radio France - 13 juillet 1999



© 1997-2020 Compagnie Dos à Deux - Tous droits réservés - Contact - Haut ↑
Site réalisé avec SPIP par romy.tetue.net