pt_brfren
Compagnie Dos à Deux

Compagnie Dos à Deux

  • Cris

    “Cela ne va pas être facile. Le titre du spectacle l’annonce lui-même : Cris. Ils sert d’avertissement aux coeurs. Mais ce sont les yeux qui écoutent l’agonie, non les oreilles. Comme dans ces trois poèmes gestuels, nous sommes travestis et emportés dans d’autres peaux, à l’instar des interprètes avec leurs marionettes. De cette fusion, les frontières de la perception s’effacent. Plus de je, de vous, ni de eux. L’empathie prend le dessus, même à travers l’étrangeté. Nous nous projetons comme si c’était notre monde et notre réalité. Il n’est pas possible de détourner le regard ou de fermer les yeux. Les cris ont justement besoin d’être vus et ressentis. Chaque poème gestuel est un cri différent. Les décrire serait les réduire, ce qui diminuerait la profondeur d’une telle oeuvre.” Thiago David

    Incitarte.com.br - 4 décembre 2016

    → suite : Botequim Cultural, Ambrosia, O GLOBO...

  • Dos à deux, 2e acte

    Deux critiques lors de notre passage au FIA en avril 2014.

    La NACION - COSTA RICA - 11 avril 2014

    → suite : La revue du spectacle, City local news, LES ECHOS, Tournée Costa Rica, Théâtral magazine...

  • Frères de sang

    « Un des plus beaux spectacles du festival Off 2013 » Michel FLANDRIN Radio FRANCE BLEUE Vaucluse

    Radio France Bleue Vaucluse - 31 juillet 2013

    → suite : The French mag, Théâtredublog, La revue du spectacle, Blog "A bride abattue", LES ECHOS...

  • Absence

    Junho / Juin 2013 - Lúcia MONTEIRO

    BRAVO ! - 7 juin 2013

    → suite : www.parisicilaculture.fr, www.theatrotheque.com, Folha de São Paulo, www.mille-et-une-vagues.org...

  • Fragments du désir

    ... La compagnie Dos à Deux revient avec un spectacle encore plus éblouissant que les précédents, Dos à deux ou Saudade. Cette compagnie nous narre une histoire sans paroles, dans un luxe d’images éphémères qu’elle fait surgir du noir en un flot ininterrompu.... C’est comme un rêve cruel et d’une infinie douceur. Être soi-même, s’aimer et être aimé, dans la lumière ou dans l’ombre, aller vers l’autre désarmé, faire un geste, vivre, tous ces fragments du désir qui font une vie en miettes, ou le bonheur... C’est un festin pour les yeux, un baume pour le cœur, un nectar pour l’âme. Alain Pécoult

    La Provence - 21 juillet 2010

    → suite : Article la Montagne - F.Faurie, Revista stravaganza, Ouest France, Critique - La Terrasse, Critique Midi Libre...

  • Saudade-terres d’eau

    « Ce spectacle touche : par cette notion pure, assez inédite dans ses manifestations, d’un corps qui se meut et s’exprime exclusivement en songeant aux points de contact à son semblable. (...) force d’allégorie sur l’arrachement à son point d’ancrage premier et sur l’agragation des êtres dans la solitude de l’ailleurs. »

    L’Humanité - A Breidi - 11 juillet 2005

    → suite : L’Humanité hebdo, Le midi libre, O Globo, La Provence, La Marseillaise...

  • Aux Pieds de la Lettre

    critique sur le travail de la compagnie.

    Questão de crítica - 27 janvier 2010

    → suite : Jornal O TEMPO, Zurban, O Globo, La Montagne - Fabienne Faurie, La Terrasse...

  • Dos à Deux (création originale)

    A beautiful mude show, standing between clown, dance, mime and theatre performances.

    Infos Brésil - 15 février 1999



© 1997-2019 Compagnie Dos à Deux - Tous droits réservés - Contact - Haut ↑
Site réalisé avec SPIP par romy.tetue.net