pt_brfren
Compagnie Dos à Deux

Aux Pieds de la Lettre

  • « De la caractérisation des personnages à la mise en ambiance scénique, tout est recherche et raffinement. »

    O Globo - Brésil - septembre 2003

  • critique sur le travail de la compagnie.

    Questão de crítica - 27 janvier 2010

  • crítica - obra de Artur RIBEIRO e André CURTI

    Questão de crítica - 27 janvier 2010

  • Robinsons à la gestuelle iconoclaste. Leur corps est leur rime. pas besoin de mots, les gestes leur conviennent. Ils ont toutes les audaces corporelles.

    La Montagne - Fabienne Faurie - 6 mars 2009

  • « Ces "deux bougeurs de théâtre", comme ils se qualifient, conjuguent complicité artistique et virtuosité poétique dans un théâtre gestuel dont le sens naît des objets et du mouvement. »

    Zurban - Corinne Denailles - 22 octobre 2005

  • « Un couple insolite de marionnettes humaines qui a choisi de s’installer au delà de la tyrannie de la contrainte....Artur RIBEIRO et André CURTI épousent la cause du mouvement libéré et l’esthétique gestuelle à travers la danse, la contorsion et l’acrobatie. »

    La Terrasse - Véronique HOTTE - 21 octobre 2005

  • « Aux Pieds de la Lettre, est une des ces œuvres dont de nombreuses scènes semblent conduire vers la transcendance (...)Sa singularité majeure réside dans la façon dont chaque acteur agit face au corps de l’autre. Leurs corps, dans le spectacle, deviennent des objets qui peuvent se transformer à tout moment par le contact du partenaire. Les deux interprètes semblent se relayer pour commander l’action. A partir du geste, du toucher ou du mouvement de l’un, la position, le geste ou le mouvement de l’autre se transforme, faisant apparaître un nouveau sens, souvent comique et toujours poétique. »

    Jornal O ESTADO DE MINAS - Belo Horizonte - Marcello Castilho Avellar - 22 août 2002

  • « Merveilleux, c’est le moins qu’on puisse dire de Aux Pieds de la lettre. En parfaite syntonie, les deux artistes se transforment en machines physiques, grâce auxquelles leurs corps se confondent en une chorégraphie qui émeut et qui fait rire. »

    Jornal O TEMPO - Belo Horizonte - 22 août 2002

  • "O teatro gestual de artur Ribeiro e André Curti é tão abrangente que pode conter as características desses mímicos, bailarinos, atores, palhaços e bufões, sem se fixar em menhuma delas. A capacidade e a preparação corporal da dupla permitem que desempenhem suas variadas técnicas com matemática precisão, acrescentando uma vívida emoção que sai em gotas de delicado suor interpretativo."

    Jornal do Brasil (2) - Macksen Luiz - 16 août 2002

  • « André Curti et Artur Ribeiro ont travaillé avec les malades pendant deux ans et demi et ont retransmis de la façon la plus juste et la plus émouvante la vision du malade sur l’hôpital. ...Cette chanson de gestes autour de la folie et de l’isolement est un pur moment de grâce artistique »

    Journal de St Quentin en Yvelines - décembre 2001

Remonter en haut de la page ↑



© 1997-2019 Compagnie Dos à Deux - Tous droits réservés - Contact - Haut ↑
Site réalisé avec SPIP par romy.tetue.net