pt_brfren
Compagnie Dos à Deux

Saudade-terres d’eau

L’histoire

Création avril 2005

La Saudade est ce qui reste quand tout meurt avec la constatation que quelque chose survit. L’étymologie du mot mêle soledade et saudação, la solitude et les saluts de ceux qui se quittent ou se retrouvent. Elle nous enseigne l’attente d’un ailleurs.

« Rien de plus intime que l’eau,
rien de plus universel que son origine,
rien de plus englobant que sa matière. »

Embarquer, détourner, provoquer, Saudade-terres d’eau bouleversent nos perceptions et nous emmènent dans l’exil forcé d’une famille.
Les deux metteurs en scène, Artur Ribeiro et André Curti, ont bien le talent et la sensibilité de nous plonger totalement dans un univers singulier fait d’humanités et de destins croisés.

Ici, ils nous racontent l’histoire d’une mère et son fils, habitants isolés au milieu d’une mer bleue-azur. Ces personnages vivent d’une existence simple, presque archaïque. Un jour, la mère, soucieuse de la continuité de cette vie, va quérir une femme pour son fils. Elle vient d’une autre terre, lointaine. Ils s’apprivoisent tous les trois et composent leur espace non sans se frotter et s’affronter mais peu à peu ils finiront certainement par s’aimer.
Rien ne devait déranger cet équilibre puisé des temps anciens.
Sauf qu’un jour, ou peut-être progressivement, ils ne se souviennent pas, l’eau qui les entoure disparaît, s’assèche.
L’eau devient terre.
Ce chaos vient rompre le rythme originel de la vie et ils n’ont plus de quoi se nourrir. Ils doivent partir, s’exiler pour un ailleurs où retrouver la source de vie.
Le voyage les arrache loin de leur maison, loin de ce qui faisait leur quotidien. Le voyage est long, il a ses codes, ses embûches et ils vont se confronter à ce qu’ils ne pouvaient pas imaginer, ils vont attendre, espérer et aussi désespérer.
Ils seront maintenant dans l’attente de ce qui leur manque et se laissent souvent malgré eux envahir par la saudade.

saudade du bruissement de la mer, de l’odeur de la pluie, saudade des siens, saudade de l’étoffes de nos rêves laissés derrière !



© 1997-2019 Compagnie Dos à Deux - Tous droits réservés - Contact - Haut ↑
Site réalisé avec SPIP par romy.tetue.net